Rechercher

RÈGLEMENT .: Disqualifier les CAMEL TOEs sur les courses ?

Certains ignorent encore ce qu'est un camel toe? Cameltoe ou camel toe (littéralement « orteil de chameau ») est un terme argotique anglais utilisé pour désigner la forme de la vulve vue sous des vêtements moulants, des grandes lèvres d'une femme. Chez l'homme, on parle de Moose Knuckle.


Le Cameltoe n'est pas nécessairement vulgaire et là aussi le règne de la discrimination est absolu selon le sujet

La cause principale reconnue de cet aléa esthétique réside dans le design et le caractère "moulant" du vêtement. Lorsque des organes masculins sont visibles sous des vêtements à l'entre-jambe, on parle de moose knuckle.



Ceci étant dit ou rappelé, revenons à notre titre: doit-on disqualifier les runners/runneuses à Cameltoe (et pour plus d'inclusivité, également les moose knuckle) de nos courses ?


Le look et l'esthétique en général sont des questions de gout et nul ne saurait remettre en cause le siège de nos subjectivités. Non!!!


Mais ...


Le fluo et le vintage peuvent agresser les yeux et les sens. Certes, mais ce n'est pas un crime ni même un délit. Au pire une simple contravention à l'élégance élémentaire.


Le cameltoe et son homologue moose knuckle, au contraire, investissent le champ de la moraline par la suggestion du sexuel. Astuce de l’exhibitionniste pour exercer son "art" en toute impunité ou totalement fortuite, cette exposition heurtera bienséance, pudeur et bon gout dans un magma malaisant. Les plus taquins quant à eux ont pris le parti d'en ricaner. Le camps des vicieux.ses quant à lui a l’œil vitreux en se frottant les mains moites.


L'expression est bien entrée dans la conscience publique outre-atlantique:


Curieux carrefour des mœurs, de la morale, du détachement et de la faute de gout. Parce-que la course à pied et ses événements du dimanche matin brassent un public hétérogène, que le départ est bien souvent donné sur la place de l’Église (résurgence d'une France rurale et catholique) et que bien souvent le cameltoe - ne nous cachons pas derrière notre petit doigt - est franchement dégueulasse, nous militons pour l'exfiltration des runneuses et runners arborant fièrement ou malgré eux camel toe et moose knuckle, et sans remboursement bien évidemment.




Voilà c'est dit!


Le Joggeur Qui Râle


3 073 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout