Rechercher

POLITIQUES # Combien valent-ils vraiment sur MARATHON ?

Le sport est un formidable vecteur de communication. Sensibles à cela, les politiciens aiment se mettre en scène en plein effort. Si certains sont réellement sportifs, pour d'autres l'exercice est plus ou moins grotesque.


Vladimir Poutine: l'alpha par excellence ...

On parle ici de sport en général aussi revenons au running en particulier, puisque tel est notre domaine d'expertise voulez-vous.


"Nos" politiciens professionnels aiment, nous le disions en introduction, se mettre en scène dans l'effort. Avec l’événement du running pour tous, la course à pied tient plus que jamais le haut du pavé de l'entourloupe par la communication facile.


Le Joggeur Qui Râle a mené l'enquête et vous dévoile en exclusivité le VRAI niveau de quelques têtes de gondole de la politique spectacle sur la distance reine ...




VLADIMIR POUTINE


Le Tsar Poutine ne court pas, sans doute lit-il LJQR et a-t-il renoncé à gesticuler bêtement comme nous autres pour quelques likes ... D'ailleurs, il n'a pas facebook ni instagram alors à quoi bon. Cependant, il fait du hockey sur glace, nage le papillon en eau libre, pratiques (tous) les arts martiaux ... liste non exhaustive assurément. Selon nos experts, Vladimir Poutine vaudrait (valeur absolue par pondération de l'âge notamment) néanmoins un 2h58 et fractions sur la distance reine. Respectable. De quoi faire rager la concurrence occidentale? Sans doute ...




EMMANUEL MACRON

Emmanuel Macron est jeune et élancé et pourtant ... Il a une VO2MAX d'avorton sous la mère. Et comme Brigitte ne débite plus grand chose, le Préz' fait pâle figure et profil bas sur le bitume avec un 4h57'' estimé sur le 42 kilomètres. Les sondages le donnent cependant autour de 2h30 / 2h35'' pour avril 2022 ... Dont acte.




FRANÇOIS HOLLANDE

Homme de gôche, François Hollande n'échappe pourtant pas aux diktats du culte de l'Homme par l'effort malgré un physique qui trahit. Et sur le terrain, comme sur le bitume, l'impression se confirme aussi vite que FLAMBY se traîne. Ou quand la première impression est malheureusement la bonne. Le verdict est brutal, implacable: Hollande est #Finisher sans estimation de temps fiable sur la distance reine. Du coup, il va plus vite en scooter.





NICOLAS SARKOZY

Malgré une attaque talon faisant festoyer Charles F. Richter dans sa demeure de Pasadena (CA), Sarko est un runner confirmé et authentique. Stakhanoviste de la sortie du dimanche matin en compagnie de ses sbires (sécurité oblige), l'ex-président n'a pas peur de cumuler les kilomètres, aussi il ne craint pas le Mur. Son endurance fondamentale peaufinée par des années de pratique lui permet d'arborer un honorable 4h35 sur la distance. Aux sensations ...




MARLENE SCHIAPPA

Marlène, la Sinistre de "on en sait pas trop quoi mais elle brasse un maximum d'air pollué aux macro-particules" court en effet. Elle court vite et tout droit vers ... la cantoche de la République. Elle n'a même pas payé son dossard. Son statut de marathonienne ne se trouve pas du côté d'un quelconque SUB quelque chose ou même derrière un sombre # du type #Finisher ... Non, Marlène se trouve devant la table du ravitaillement en train de faire la morale entre deux bouchées de cake aux fruits aux hommes (seulement aux blancs cis-genres hétéro-normés) forcément arrivés avant les femmes au scratch en violation des néo-principes du paradigme progressiste si cher à Marlène.




ERIC ZEMMOUR


Eric Zemmour est lui aussi un "vrai" coureur. Souvent aperçu du côté de Saint-Augustin et du Parc Monceau dans un accoutrement très contestable (sans doute aime-t-il incarner le joggeur US fantasmé des 80's ...), l'ultra médiatique "Z" galope et se faufile aidé en cela par son physique ultra-light et sa foulée nerveuse. Obsessionnel du Beau et du Bon, Eric Zemmour peut (aurait pu) viser un 2h48 sur la distance reine, aidé en cela par sa génétique de berbère. Dans les rues de Paris-en-France bien évidemment ...




JOE BIDEN


Chez Le Joggeur Qui Râle, on se moque de tout et de tout le monde sauf des vieux débris croulant. Cependant, Joe Biden accueillera les #Finishers du marathon of chaos en remettant à chacun des aliénés une médaille de disgrâce en tungstène.




Constat empirique, le politique de droite semble courir plus vite que son homologue de la jontille gôche. Une explication à ce clivage? Le culte du fort, de l'effort,du corps, et in fine du sport, serait historiquement une valeur fasciste et donc ... de droite! Réducteur et simpliste n'est-ce-pas? Nous n'aborderons pas ici la source et les médiations menant à cet état de fait et aux confusions autour de la notion droite/gauche ...



Le Joggeur Qui Râle





501 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout