Rechercher

ASTUCES # L'Art de la pause PIPI en course ...

La gestion des besoins naturels est l'un des leviers de la réussite du coureur à pied dans son entreprise relative (chrono, place ou simplement #Finisher), aussi nous vous proposons quelques tricks pour maitriser le plus élémentaire de ceux-ci: la pause pipi.


Les garçons font pipi debout: un privilège cis-hétéronormé entretenu dès le plus jeune âge.

Nous avons précédemment glosé sur la hantise du coureur - qu'il soit runner ou trailer - à savoir la pause CACA à travers cette très légère chronique que vous nous proposons tout de go de (re-)lire si cela n'a pas déjà été fait:


Ce n’est pas le sujet le plus glamour de l’année certes mais il nous concerne tous ! C’est la nature en nous quand nous sommes comme perdue au milieu d’Elle, loin de nos commodités domestiques.


Les détracteurs (nombreux et merci bien) de votre serviteur regretteront que le format numérique ne permette pas de se torcher avec ces quelques feuilles (attention néanmoins elles irritent le fondement) ...



Tu es rodé pour le verso? Focus alors sur le recto!


Une précision liminaire s'impose. La problématique n'est pas la même que vous soyez un homme ou une femme. ici encore, l'idéologie dominante n'a aucune emprise sur la réalité! Nous tacherons néanmoins de ne soulever cette différence des sexes qu'en cas d'absolue nécessité concrète (non Géraldine tu ne vas pas pisser debout derrière un arbre en sifflotant le dernier tube de Angèle).


Dimanche matin. Il fait beau c'est le printemps ou presque. Tu as roulé quelques kilomètres pour rejoindre la meute. Le SUV diesel est garé et tu es désormais équipé.e pour affronter les rigueurs du parcours.




Les sanitaires mises à disposition par l'organisation ... Un capharnaüm sans nom!


Sans être particulièrement précieux, le commun des mortels peut rechigner à expérimenter le fameux chiotte unique pour 300 stressés d'avant-course. Et toi, tu ne viens que pour soulager ta vessie, pourquoi diantre subir les joutes intestines de tes rivaux? Sauf à être arrivé tôt avant tout le monde (mais alors tu risques d'avoir une nouvelle fois envie en temps pas utile) ou avoir dénicher une commodité cachée, il va falloir inventer un truc ...


Pour monsieur, une haie, un grillage, un arbre, un bord de chemin ... suffisent. En toute décontraction et parfois même au nez et à la barbe des autres. Privilège ... Pour madame, on pourra tenter de s'enfoncer un peu dans le maquis et échauffer ses ischios pour soulager l'instant pressant. Tant qu'on y est, on pourra même "pousser le bouchon" plus loin en y adjoignant la grosse com' ... Maligne!


Nous préconisons pour vous les "pisseuses" d'agir en binôme afin de couvrir mutuellement vos arrières et de couvrir le tout à coup de papotages. Cela ne devrait pas vous poser grandes difficultés avouez-le!


Autre astuce en image pour vous mesdames ...

Une petite place dans votre CamelBak


D'autres ont encore essayé les "couches" pour parer aux envies en cours de route. Si le principe a le mérite de ne pas briser votre élan et votre allure, ce que vous gagnerez en temps, vous le perdez au centuple en terme de confort (et de dignité). Non!


 


A ne surtout pas faire!


Se retenir. D'abord masqué par l'effort, l'envie reviendra et l'inconfort sera. Ce n'est par ailleurs pas très sain de se retenir.


Ne pas s'hydrater pour tempérer l'envie. Stratégie hasardeuse dans l'optique d'une course au cours de laquelle vous allez vous .. déshydrater. Un désastre.


Au diable l'élégance je me fais dessus. La dignité et l'hygiène élémentaire tu connais?


Uriner en pleine action tel le cycliste. Clairement une fausse bonne idée et un manque de respect pour vous-même et pour les autres.


 

En pleine course, les préconisations sus-evoquées demeurent a fortiori valables. Le flux continu et chaotique des autres vous garantissent une certaine discrétion. Il vous suffira de vous écarter à peine du sentier et de vous glisser derrière une haie ou quelques arbres pour exécuter votre figure tel un pilote de F1 au stand! Tant pis si quelques gouttes échappent à votre élégance naturelle ... De l'action bon sang!



Nous n'avons pas inventé grand chose certes mais sachez seulement qu'on est tous égaux sur ce terrain, alors au diable la (trop grande) pudeur! Soyez décontracté. les jours de course et ne bloquez pas sur ces contraintes là ...



Le Joggeur Qui Râle










600 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout